Dossiers

La construction d'une piscine valorise la maison


La piscine : des travaux qui valorisent une maison

Avec le retour des beaux jours, de plus en plus de famille songe à faire installer une piscine dans leur propriété et c’est en effet une idée à retenir si l’on sait que les travaux pour sa mise en place ne sont guère difficiles et une fois qu’elle est achevée, elle rendra un autre niveau d’esthétique à la propriété, mais aussi au jardin qui l’accueille. Qu’importe la taille, la forme et le style, l’installation d’une piscine devra suivre quelques règles de base.

Quelle piscine pour quel budget ?

 

Le coût d’une piscine va actuellement de 700 € à 30 000 €, cela dépend surtout de la forme et de la taille du bassin. Les piscines creusées sont les plus prisées, mais l’on note également l’arrivée de petites nouvelles comme les piscines bio ou encore les minipiscines qui peuvent être personnalisées au goût du propriétaire et de l’espace disponible.

Pour les petits budgets

 

Les personnes qui ne veulent pas investir de grandes sommes dans l’élaboration de leur piscine peuvent opter pour les piscines portatives, les piscines tubulaires ou encore les piscines gonflables qui sont disponibles à moins de 1000 €. Bien évidemment, elles ne dureront pas autant que les piscines classiques, mais elles prennent moins de place et leur installation est assez aisée puisque la plupart de ces matériels sont fournis en kit avec des manuels qui expliquent de manière concise comment les assembler. En clair, elles promettent de profiter de bons moments de fraicheur lors des jours de canicules et de ne pas encombrer le jardin.

Pour les budgets moyens

 

Ceux qui prévoient d’investir entre 1000 € et 4000 € dans l’achat et la pose de leur piscine peuvent opter pour les piscines hors-sol, faites généralement en acier ou en bois. Comme leur nom l’indique, il n’est pas utile de creuser le sol pour leur installation, ce qui fait que les travaux seront moindres. Et comme elles sont également proposées en kits, il est facile de la monter et de la mettre en place. Ce type de piscine est proposé dans divers coloris, formes et style, ce qui permet à chacun de trouver aisément le modèle qui répondra le mieux à ses attentes. Il faut simplement savoir que c’est la surface de la piscine qui fixe son prix, ce qui fait qu’il est intéressant de bien comparer avant de retenir tel ou tel modèle.

Pour les gros budgets

 

Pour ceux qui prévoient de mettre 4000 € et plus dans la mise en place d’une piscine dans leur propriété, le choix est large. Ils peuvent notamment opter pour des modèles enterrés dans le sol et déclinés dans des matériaux nobles comme l’acier ou le polyester qui s’avère être un revêtement de choix pour les piscines enterrées. Toutefois, comme sa pose induit des travaux lourds, il est intéressant de faire appel à une entreprise dédiée qui se chargera de faire la creuser, d’installer le bassin et de faire le terrassement. Proposée dans divers choix de style, la piscine enterrée compte parmi les plus prisées. Enfin, pour ceux qui souhaitent disposer de modèles uniques comme les piscines à débordement ou la piscine bio, il faudra compter dans les 10 000 € et plus !

Quand faire construire sa piscine ?

La période estivale est la meilleure période pour faire construire une piscine puisque l’on pourra s’y rafraichir à volonté quand le soleil tapera trop fort. Pendant ces dernières années, l’on a enregistré une hausse du nombre de particuliers qui se sont fait installer une piscine dans leur propriété. D’ailleurs, pour ceux qui envisagent d’en faire installer une chez eux devrait s’y appliquer dès maintenant. Bien évidemment, avant d’engager les travaux, il faudra faire appel à des professionnels qui sauront conseiller sur le type de bassin à installer et qui renseigneront sur le coût total des travaux. À noter que demander des devis auprès de professionnels différents est à retenir afin de mieux comparer les offres pour trouver la plus intéressante.

Si l’été est la période où les demandes se font en masse, c’est plutôt en automne que les travaux débutent généralement, car le temps de tout planifier, les mois passent rapidement. Les piscines en coques et en kit pourront même attendre jusqu’en hiver de manière à ce que le sol soit plus humide et ainsi, plus facile à travailler, surtout pour les piscines enterrées. Pour ce qui est du délai de construction, il faut savoir que les travaux dépendent du rendu souhaité, il peut aller de quelques heures pour une piscine gonflable à quelques mois pour une piscine enterrée. Et comme pour tous travaux d’aménagement, il est impératif de demander auprès des services dédiés si la construction requiert ou non un permis de construire qui fera effet pendant toute la durée des travaux.

Quelles sont les autorisations nécessaires pour construire une piscine ?

 

Comme il a été dit plus haut, la construction d’une piscine, comme pour tous travaux de construction, de rénovation ou d’aménagement, suppose une autorisation d’urbanisme sans quoi la loi peut interrompre les travaux en cours et sanctionner les initiateurs du projet. Les formalités à remplir varient selon l’ampleur des travaux à faire. Il se peut qu’une simple déclaration soit suffisante pour les piscines hors-sol tandis qu’un permis de construire est nécessaire pour les piscines enterrées.

Les piscines qui requièrent une autorisation

 

Les piscines couvertes et non couvertes dont le bassin est supérieur à une surface de 10 m à 100 m nécessitent une déclaration préalable et un permis de construire. Une fois que l’on sait quelles autorisations sont nécessaires pour la construction de la piscine, il faudra veiller à respecter les règlements en vigueur qui s’y rattachent, mais aussi les questions de sécurité qu’il avance.

 

Les piscines qui ne requièrent pas d’autorisations

Code de l’urbanisme avance que les piscines d’une superficie de bassin inférieur ou égal à 10 m n’auront pas besoin d’une demande d’autorisation pour être installées. Toutefois, elles devront pouvoir être désinstallées au besoin et ne pourront être utilisées que pendant une durée de trois mois au maximum. Les propriétaires seront ensuite tenus de remettre les lieux en état une fois les trois mois passés. Les piscines intérieures n’ont également pas besoin d’autorisation si les propriétaires n’envisagent pas de créer une ouverture donnant sur l’extérieur. Dans tous les cas, même si les travaux ne requièrent pas d’autorisation, il reste que les propriétaires doivent tout de même respecter le Règlement national d’urbanisme (RNU).



Retour

entreprises / Artisans

  • Inscription gratuite et sans engagement
  • Recevez des demandes de devis
  • Obtenez de nouveaux clients
  • Augmentez votre chiffre d’affaires

PARTICULIERS

comment ça fonctionne ?

  • Inscription gratuite et sans engagement
  • Je poste une annonce en 2 minutes
  • On me contacte pour un Rdv (4 pro maxi)
  • Je compare mes devis et je choisis

Engagements Pro :

  • Documents à jour
  • Respect qualité
  • Notation Artisans

VIE PRIVEE :

  • Vos coordonnées sont protégées et sont destinées uniquement aux artisans membres .
  • Déclaration auprès du CNIL