Dossiers

Connaître le métier de maçon


Le métier de maçon

Le métier de maçon compte parmi les plus importants du secteur du bâtiment. En effet, il se charge d’intervenir sur les chantiers, de poser les fondations, d’assembler les divers éléments de la maison (murs, cloisons, fenêtres, etc.), mais aussi de veiller à ce que les finitions soient parfaites. Focus sur ce métier et la personne touche-à-tout qui est derrière la combinaison.

 

Qu’est-ce qu’un maçon et quelles sont ses attributions ?

 

Le maçon est en charge de mettre en place les fondations d’une maison individuelle, de monter les murs et poser les dalles qui assureront une bonne fortification à l’ensemble. Il s’attelle également à la pose des échafaudages qui permettront de placer les briques et des parpaings et s’assure que les finitions soient rigoureuses. Il conviendra de noter que le maçon intervient également sur les constructions industrielles et se charge de réaliser les coffrages et le ferraillage en plus de composer le béton qui servira pour la fondation. Dans les deux cas, il se tient aux recommandations des propriétaires, mais s’il trouve que tel ou tel élément n’est pas à sa place, il pourra prendre la décision de modifier les consignes de départ, mais toujours avec l’accord des propriétaires.


Le maçon propose diverses prestations et il se peut qu’il ait à faire de lourds travaux sur un chantier et quelques petits travaux d’entretien sur d’autres. Le maçon travaille généralement avec une équipe de chantier, mais il peut également travailler seul, cela dépend de l’ampleur des travaux à faire. Pour ce qui est de son statut, il peut travailler sous la direction d’un chef de chantier ou être son propre chef. En clair, le maçon est l’élément indispensable à chaque construction, rénovation ou travaux d’aménagement. Le rendu obtenu dépendra de la qualité de son travail, mais aussi de la bonne marche des travaux. Comme ses prestations sont variées, il se peut qu’il ait à manipuler du béton, des moellons de la brique, du bois, des matériaux composites ou des éléments préfabriqués, notamment pour la pose des dalles et des fondations. Il devra également savoir manipuler les outils à main classique et les équipements mécaniques pour pouvoir réaliser aisément toutes les tâches qui lui seront confiées.

Quels sont les secteurs d’activités du maçon ?

 

Un maçon peut intervenir sur les chantiers de construction, de rénovation et même de destruction. Il peut ainsi construire des bâtiments traditionnels et modernes et même participer à la restauration de sites et de monuments historiques. Comme ses compétences et ses savoir-faire sont divers, il pourra aisément se vaquer à toutes ces tâches et si l’on sait que c’est un métier évolutif, il pourra alors exercer dans tous les domaines du bâtiment et même, assurer les performances énergétiques d’une maison.

Comment devenir maçon ?

 

Pour devenir maçon, il faut suivre certaines formations de base comme le CAP (certificat d'aptitude professionnelle) qui est le premier niveau de qualification requis pour devenir maçon. À noter que le CAP tout comme le CAP maçon, le CAP constructeur en béton armé du bâtiment et le BP (brevet professionnel) maçon s’obtient après la 3e. Ils peuvent être complétés par une Mention complémentaire (MC) en 1 an, qui débouchent sur un MC Restauration du patrimoine architectural, option gros œuvre et un MC Béton prêt à l'emploi. Le Bac pro technicien du bâtiment, organisation et réalisation du gros œuvre et le Bac pro interventions sur le patrimoine bâti suivent quant à eux, la certification du bac. Enfin, le BTS (brevet de technicien supérieur) bâtiment s’obtient après deux années après le baccalauréat.

Quelles sont les qualités et les compétences dont le maçon doit disposer ?

 

Tout maçon qui se respecte se devra de disposer de quelques compétences indispensables. Il devra alors être minutieux, rigoureux et polyvalent, car il devra savoir respecter des plans précis pour les travaux, réaliser avec aise et rapidité toutes les tâches qui lui auront été confiées et gérer son temps tout en vaquant à ses responsabilités. Sa polyvalence lui permettra de réaliser toutes les tâches, de maitriser les techniques de mise en œuvre et d’utiliser avec aise des matériaux variés. Comme les travaux sur chantier requièrent également une bonne condition physique, le maçon devra être en bonne santé. En effet, il se peut que le maçon ait à porter des charges, à déplacer des briques et des mortiers et à réaliser des tâches difficiles. Il devra également pouvoir travailler en équipe et être disponible, car le chantier ne fonctionne que sous ses conseils. Enfin, il conviendra de rappeler que le maçon devra exceller dans ce qu’il fait et pour ce faire, il doit avoir suivi une formation spécialisée et disposer de quelques expériences dans le domaine.

Pour ce qui est de ses compétences, le maçon devra pouvoir lire des plans et les suivre à la règle. Il devra également connaitre les différents matériaux à utiliser et les techniques à retenir dans le bâtiment. Il devra également pouvoir certifier si tel ou tel matériau sont de bonnes ou de mauvaises qualité. Parmi les tâches qui lui sont généralement attribuées, l’on citera la confection de mortiers, la découpe sur mesure des blocs de pierres et de briques pour les fondations de la maison. Comme le maçon doit disposer de compétences de plombier, il devra également savoir poser correctement les canalisations d’évacuation d’eau, notamment pour les eaux de pluie et les eaux usées et vérifier les niveaux d’écoulement de manière à ce que les fuites soient mesurées. Il devra également savoir effectuer des travaux d’étanchéité, ce qui suppose souvent de colmater les fissures et de restructurer les façades. Enfin, il devra s’assurer de finir les tâches dans les temps impartis et d’organiser les travaux tout en encadrant au mieux son équipe.

Le maçon travaille-t-il seul ou en équipe ?

 

Les équipes de maçonnerie affichent une certaine hiérarchie et cela dépend généralement du niveau de qualification et des expériences de chacun. Par exemple, il se peut qu’une équipe se constitue de trois maçons dont un de premier échelon et deux de deuxièmes échelons en plus des tâcherons affectés à la main-d'œuvre. Si le maçon travaille en indépendant, il sera à la fois le chef de son entreprise, l’entrepreneur et le maçon. Bien évidemment, il pourra faire appel à des ouvriers pour le seconder et réaliser les tâches ordinaires.

Dans le secteur privé, le maçon travaille en tant qu’ouvrier affecté aux gros œuvres, mais il se peut que les entreprises recherchent des maçons multitâches qui pourront réaliser une grande variété de travaux. Enfin, s’il œuvre dans le secteur public alors, il pourra être affecté à la régie des bâtiments ou aux travaux communaux.

Il convient de rappeler que pour trouver un maçon, il n’y a rien de mieux que le bouche-à-oreille. Ceux qui souhaitent disposer des compétences de maçons de renom pourront toujours demander à avoir un devis des travaux et du coût de la main-d'œuvre avant de se lancer.



Retour

entreprises / Artisans

  • Inscription gratuite et sans engagement
  • Recevez des demandes de devis
  • Obtenez de nouveaux clients
  • Augmentez votre chiffre d’affaires

PARTICULIERS

comment ça fonctionne ?

  • Inscription gratuite et sans engagement
  • Je poste une annonce en 2 minutes
  • On me contacte pour un Rdv (4 pro maxi)
  • Je compare mes devis et je choisis

Engagements Pro :

  • Documents à jour
  • Respect qualité
  • Notation Artisans

VIE PRIVEE :

  • Vos coordonnées sont protégées et sont destinées uniquement aux artisans membres .
  • Déclaration auprès du CNIL