Géothermie

Si vous souhaitez faire appel à plusieurs entreprises et non pas à une seule pour la réalisation de vos travaux, vous pouvez
partager vos projets en fonction des corps de métiers, donc de déposer plusieurs annonces.



VOTRE PROJET CHAUFFAGE GÉOTHERMIQUE

Vous êtes  
Début des travaux  
Décrire votre projet  

Vos coordonnées



Estimation du devis
(Non visible par les artisans) 
Prénom et nom
Téléphone *  
Email
Mot de passe
Code postal du chantier
J'accepte les CG
Email
Mot de passe
Code postal du chantier
Combien font ?     

      

Avec Devisconnect obtenez un devis pour votre installation géothermique en quelques clics.

Il est désormais possible de chauffer sa maison avec de l’énergie tirée du sol, et ce, grâce au chauffage par géothermie. À la fois économique et performante, cette énergie renouvelable tend à séduire de plus en plus de ménage français. Focus sur ce type de chauffage qui pourrait aider à contrer la crise énergétique.

La géothermie, qu’est-ce que c’est ?

 

La géothermie consiste à récupérer la chaleur présente dans la croûte terrestre et les couches superficielles de la terre pour alimenter un système de chauffage à basse température. Comme la source d’énergie est inépuisable et entièrement gratuite, cela fait de la géothermie, une énergie renouvelable. On note trois types d’énergies géothermiques et chacun d’eux répond à des utilisations précises. Les géothermies classiques de haute énergie et de basse énergie ; la géothermie dite « des roches chaudes et sèches » ainsi que les géothermies à très basse température.

La géothermie des roches chaudes et sèches se réfère à l’exploitation des grandes profondeurs où l’on retrouve les gisements de roches chaudes et sèches. Les chercheurs ont notamment trouvé le moyen de récupérer les radiants naturels, présent dans le sol et issu de la fissuration du granit. Comme on sait qu’il existe des gisements de granit aux quatre coins du monde, cela devra assurer une solution à la crise énergétique actuelle et permettre d’alimenter plusieurs foyers et sites industriels en énergie. Les ressources géothermiques à très basse température sont quant à eux, de plus en plus utilisées comme composants de la pompe à chaleur puisqu’elles permettent d’assurer les besoins de chauffage. Il conviendra toutefois de rappeler que comme on a recours à l’énergie électrique lors des exploitations, l’énergie géothermique ne peut pas être considérée comme une énergie primaire, mais plutôt comme un outil qui permettrait de mieux maîtriser de consommation énergétique. Enfin, la géothermie à haute et moyenne énergie récupère la chaleur d’origine magmatique sous forme de vapeur avant de la restituer sous forme d’énergie. Tout comme pour la géothermie des roches chaudes et sèches, elle nécessite un forage de plus de 1000 m.

Comment fonctionne la géothermie ?

 

Le chauffage géothermique est désormais accessible au public, notamment aux foyers qui souhaitent opter pour une installation plus économique et moins énergivore. Ainsi, pour profiter des avantages de la géothermie chez soi, il faudra penser à mettre en place plusieurs installations, notamment pour assurer le pompage de la chaleur contenue dans le sol. L’installation de pompes à chaleur sera alors impérative tout comme une exploitation au sol de plusieurs mètres de profondeur qui permettra l’installation des fameux capteurs géothermiques. Pour rappel, ces capteurs vont servir à récupérer la chaleur présente naturellement dans le sol. Bien évidemment, pour pouvoir transformer la chaleur recueillie par les capteurs en énergie qui chauffera l’air de la maison, il faudra aussi penser à installer un chauffage géothermie. En clair, chacun de ces éléments va permettre d’assurer un confort optimal à l’intérieur de la maison. Et pour ceux qui se demandent si la géothermie ne peut que chauffer la maison, il conviendra de rappeler qu’en plus de chauffer l’air en hiver, il est aussi réversible, ce qui fait qu’il pourra rafraichir l’intérieur pendant les périodes de grande canicule.

En clair, lorsque la géothermie est employée au quotidien, c’est la chaleur de nappes phréatiques contenus dans le sol qui est récupéré. Bien évidemment, il est presque impossible d’utiliser la chaleur récupérée à moins de 100 mètres de profondeur, c’est pourquoi elle doit être transformée en énergie. L’énergie est ainsi captée par le fluide caloporteur placé dans les tuyaux de la maison ou dans des sondes installées sous terre, à l’extérieur. Le fluide va ensuite circuler jusqu’à la pompe à chaleur qui va alors transformer la chaleur recueillie en énergie. Pour rappel, pour que toute la maison puisse profiter de l’énergie accumulée, il faudra que la pompe à chaleur soit raccordée à un système de chauffage performant comme des radiateurs, un chauffe- eau, un ballon d’eau chaude sanitaire ou encore un plancher chauffant.

Géothermie

Les différents types d’installation géothermique

 

L’installation géothermique la plus répandue est assurément le captage horizontal. L’idée est d’enterrer une tuyauterie à moins de 1 mètre de profondeur du sol. Le tuyau va ensuite glisser en serpentin à l'horizontale sur la surface jusqu’aux systèmes de chauffage. La nature du sol importe peu, il faudra seulement que la zone d’installation des tubes soit plus importante que la surface totale à chauffer. Le type d’installation à retenir et la dimension du réseau dépendent également du niveau d’isolation de la maison et des besoins en énergie de la maison et des occupants de celle-ci.

Le captage horizontal permet d’extraire jusqu’à 40 W d’énergie sur chaque mètre carré de la surface du sol qui accueille l’installation. Toutefois, ce débit d’extraction peut varier selon le type de sol traité. Si le sol est assez sec alors, le débit sera faible tandis que s’il est saturé en eau alors, le débit sera important. L’idéal serait que le terrain qui accueille le réseau soit exposé au soleil. La surface ne devra pas être trop étanche pour favoriser le renouvellement de l’énergie du sol, ce qui fait qu’il faudra par exemple éviter d’y faire planter des arbres.

Pour sa part, la corbeille géothermique repose sur un principe simple, il convient simplement d’enterrer les corbeilles à environ 4 mètres les uns des autres et à une profondeur de 2 à 4 mètres. Le débit d’extraction de ce type d’installation est de 600 à 700 W par corbeille, ce qui le rend plus performant que les autres réseaux. Moins connu que le système de captage horizontal, il promet toutefois de beaux rendements et son installation est mille fois plus aisée. Pour espérer un débit d’extraction, il faudra s’assurer que le sol choisi pour l’installation du réseau soit assez humide. Enfin, la sonde thermique quant à elle, doit être enterrée verticalement dans le sol à une profondeur de plus de 120 mètres. Tout aussi performante que les autres réseaux, le débit d’extraction de ce type d’installation est de 50 W/m à 100W/m². Comme pour les autres réseaux, sa performance dépend du type de sol retenu pour l’installation du réseau.

Il convient de rappeler que les forages peuvent être assez difficiles, ce qui fait qu’il est plus judicieux de confier l’opération à des professionnels en la matière. Devisconnect propose notamment de mettre en relation avec divers professionnels dans le domaine. Bien évidemment, avant de commencer l’installation du réseau, il faudra bien définir ses besoins et analyser le type de sol qui va accueillir le réseau afin qu’il promette de belles performances.

entreprises / Artisans

  • Inscription gratuite et sans engagement
  • Recevez des demandes de devis
  • Obtenez de nouveaux clients
  • Augmentez votre chiffre d’affaires

PARTICULIERS

comment ça fonctionne ?

  • Inscription gratuite et sans engagement
  • Je poste une annonce en 2 minutes
  • On me contacte pour un Rdv (4 pro maxi)
  • Je compare mes devis et je choisis

Engagements Pro :

  • Documents à jour
  • Respect qualité
  • Notation Artisans

VIE PRIVEE :

  • Vos coordonnées sont protégées et sont destinées uniquement aux artisans membres .
  • Déclaration auprès du CNIL